p2010040.jpg
Ecole agricole Cameroun
p2010118.jpg
Visite parent d'élève Cameroun
p2120562.jpg
Ruche traditionnelle Cameroun
p2160707.jpg
Ecole agricole Cameroun
p2060265_1280x853_800x533.jpg
apiculture Cameroun
p2010040.jpg
p2010118.jpg
p2120562.jpg
p2160707.jpg
p2060265_1280x853_800x533.jpg

Cameroun

Cameroun

Papa d’un élève du CEFFA de Bérem

« Nous avons bénéficié par un programme de l’état, d’une vingtaine de ruches modernes en 2012 dont certaines ont été livrées incomplètes. Le problème est que nous n’avons reçu aucune formation et aucun suivi pour apprendre à s’occuper des abeilles et récolter le miel. Ce qui m’a découragé. Aujourd’hui, il nous en reste 4 ou 5 en très mauvais états et le maximum que nous ayons récolté s’élève à 5 litres par ruche alors qu’on nous a dit qu’une telle ruche pouvait produire 20 litres même plus !
Votre projet est très intéressant car, ce serait une immense chance pour nous que vous intégriez la formation apicole dans l’école de notre fils. Celui-ci pourra alors améliorer nos pratiques apicoles et relancer cette activité dans la famille. »

Integrer l'apiculture dans les écoles familiales agricoles

L'apiculture au Cameroun

Notamment surnommé la mini Afrique, le Cameroun est un pays très riche, constitué de nombreux groupes socioculturels et d'une diversité géographique étonnante. De l'océan atlantique au Sud (golfe de Guinée) au lac Tchad situé à l'extrême Nord du Cameroun, le pays est traversé par des reliefs et microclimats très variés :  Forêt tropicale humide et terres de basses altitudes au Sud, Hauts plateaux comprenant le Mont Cameroun culminant à 4070m montagne et le Plateau de l'Adamaoua, Savanes semi-désertiques au Nord,... 

Et bien pour l'apicuture, c'est pareil. De l'activité de cueillette à l'apiculture moderne en passant par des pratiques traditionnelles diverses, tout est bon pour récolter du miel. Cependant, de nombreuses pratiques restent empiriques et peu durables. Certaines peuvent même avoir un impact négatif pour l'environnement. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre page sur les pratiques apicoles en Afrique.

Projet et SYNERGIES

DISOP et APAS sont deux asbl belges possédant une antenne au Cameroun. Leur objectif est d'améliorer les conditions de vie en milieu rural et de lutter contre l'exode rural et ce à travers la formation professionnelle par alternance. La pédagogie de l'alternance assure une formation à la fois théorique sur les bancs de l'école, et pratique, sur le terrain. Elle permet ainsi aux jeunes (adultes) concernés de mettre l'apprentissage scolaire immédiatement en pratique dans le cadre de leur étude, et de leur projet professionnel qui couronnera leurs études. DISOP possède une antenne au Cameroun où elle soutient environ 50 écoles professionnelles agricoles appelées : « Centres Educatifs Familiaux de Formation par Alternance » (CEFFA+). 

APAS est une association belge, partenaire de l’ONG DISOP ; elle soutient des projets de préservation de l’environnement au niveau de la réserve du Dja. Son antenne locale, APAS-Cameroun, a créé une école professionnelle agricole à Malem V, également soutenue par DISOP. Cette école possède déjà un volet apicole dans son programme scolaire, qui demande à s’améliorer.

Souhaitant former les élèves à l’apiculture, APAS et DISOP n’ont pas hésité à faire appel à Miel Maya Honing reconnue pour son expertise dans la gestion de projets apicoles. Suite à nos échanges ainsi qu’à une mission d’identification de projet réalisée par MMH en février 2016, un projet est né. Nous allons établir un accord de partenariat avec DISOP afin de soutenir une dizaine d'écoles ayant le désir et la motivation d’intégrer la formation apicole dans leur programme scolaire. Ces écoles sont situées dans quatre grandes régions du Cameroun : l’Adamaoua, l’extrême Nord, le Nord-Ouest et l’Est.
Ce projet fait partie d’une demande de financement présentée à la DGD par les ONG Via Don Bosco et Disop. S’il est accepté, les activités suivantes pourront démarrer au cours de l’année 2017 :

  • La formation en apiculture de deux enseignants par école concernée ;
  • L’établissement d’un programme de cours pour les élèves ;
  • L’installation d’un rucher et micro-miellerie pédagogique au sein des écoles ;
  • Sensibilisation au reboisement (implantation d’une pépinière d’arbres mellifères si possible) ;
  • Un suivi rapproché des écoles afin de s’assurer du transfert de compétences.

 

Partenaires

  • DISOP-Cameroun

    DISOP-Cameroun

    B.P. 12837, Yaoundé-Biyem Assi, Cameroun

    00 237 79 50 95 94
    filip.maenhout@disop.be
    https://www.disop.be/fr/contact/bureaux-r-gionaux

    DISOP Cameroun est une antenne de l'asbl belge DISOP. Sa mission est de promouvoir le mouvement les Centres Educatifs Familiaux de Formation par Alternance (CEFFA+) au Cameroun. DISOP soutient la formation des jeunes en milieu rural à travers plus de 50 écoles.

    Toggle description